Écrire une lettre à votre représentant législatif

Écrire une lettre à votre représentant législatif pour exprimer votre intérêt sur le TDAH, vos préoccupations et votre demande que les gouvernements fédéral et provinciaux s’informent et s’impliquent est extrêmement utile et important dans nos efforts pour la défense des droits des personnes atteintes d’un TDAH. Lors de rencontres avec les représentants des gouvernements fédéral et provinciaux, ces derniers nous disent fréquemment que leurs électeurs ne leur parlent pas de ce sujet et que, par conséquent, ils ne sont pas trop intéressés à s’impliquer. Les gouvernements estiment que chaque lettre qu’ils reçoivent sur ​​un sujet représente 50 à 60 personnes également intéressées par ce sujet. Alors sachez que votre seule lettre est d’une grande importance. CADDAC a besoin de personnes et des membres de leur famille intéressés par le TDAH à agir pour se faire entendre. Nous ne pouvons pas le faire sans votre aide!

Pour écrire une lettre à votre député provincial ou fédéral, n’hésitez pas à utiliser ces modèles pour débuter votre lettre. N’oubliez pas que ce ne sont que des modèles. Le plus d’informations que vous pouvez inclure sur votre propre situation et vos opinions, le plus d’impact aura votre lettre. Le principal message à transmettre est que le TDAH est un trouble significatif qui a de grandes répercussions sur les individus et leur famille. Un message important supplémentaire est que le TDAH augmente également les coûts socioéconomiques pour notre société. Pour plus amples renseignements, veuillez consulter notre livre «Porter attention au coût du TDAH… Le prix payé par les familles canadiennes, les gouvernements et la société».

Modèles de lettre

Écrire une lettre à:

Votre député provincial ou fédéral – Re: La reconnaissance du TDAH comme étant un trouble significatif qui doit être pris au sérieux par le gouvernement.

Date

Madame ou monsieur X,
député provincial, Toronto suite 402,
Queen’s Park Toronto, ON  1A1 A1A

Chère madame X ou Cher monsieur X,

Je fais partie de votre électorat et je vous écris (en option: pour demander une rencontre) pour discuter d’un sujet qui est d’une grande préoccupation pour ma famille. Notre famille lutte au quotidien pour accéder à des traitements et des ressources pour un trouble qui a un impact sur la vie non seulement de mon fils et de mon mari qui en sont atteints, mais également sur celle de toute notre famille. Ce trouble a des répercussions sur presque toutes les facettes de leur vie. Cela inclut non seulement le travail et l’école, mais aussi à la maison et les choses de base comme se souvenir des horaires, être capable de jongler plus d’une tâche à la fois, communiquer avec des amis et la famille et effectuer leur routine quotidienne. Ce trouble qui crée tant de ravages dans nos vies est le TDAH, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Vous pensez peut-être que le TDAH est un trouble insignifiant pour garçons hyperactifs indisciplinés, mais rien ne peut être plus loin de la vérité. Le TDAH a une incidence sur nos emplois, nos finances, notre santé physique et mentale et le bien-être de toute notre famille. Bien que le TDAH soit un des troubles mentaux les plus courants, il continue d’être mal connu et considéré comme «pas grave». Pire encore, ceux avec la maladie sont traités comme des provocateurs ou fauteurs de troubles, plutôt que quelqu’un ayant un diagnostic médical. La majorité des traitements recommandés, autres que les médicaments, sont difficilement accessibles et trop dispendieux pour la plupart des gens, car ils ne sont pas couverts par les régimes publics de soins de santé. J’étais très heureuse de lire un livre blanc publié récemment sur ​​les coûts socioéconomiques du TDAH, ouvrage que je vous recommande fortement. Il détaille les coûts à long terme de ne pas traiter le TDAH de manière adéquate et discute de certaines choses qui se produisent et que nous craignons qui puissent arriver à notre fils dans le futur s’il ne reçoit pas les soins dont il a besoin maintenant.

Je vais également téléphoner à votre bureau (en option: demander une rencontre). En attendant, si vous souhaitez de plus amples renseignements ou pour me parler, n’hésitez pas à m’appeler au 416-555-5555.

Mes sincères salutations,
~ Votre signature ~
~~~

Points supplémentaires que vous pouvez utiliser dans votre lettre..

Les répercussions du TDAH, souvent présentes tout au long de la vie de l’individu, augmentent les coûts dans le milieu de la santé, de l’éducation, du travail, des services sociaux et du système judiciaire. Elles empêchent la réalisation du capital humain et social, entraînant une augmentation des coûts socioéconomiques pour le Canada. Ces coûts sont exacerbés par le sous-diagnostic et le sous-traitement continus du TDAH. Un impressionnant 90% des adultes ne sont pas traités, en dépit de l’impact important du TDAH sur l’individu et sa famille.

Pourquoi il est important que nos représentants législatifs portent attention au TDAH:

  • ADHD’s “Le «coût canadien de la maladie» est estimé à plus de 7 milliards de dollars, excédant le coût relié à la dépression majeure.

  • Le TDAH a une incidence sur les taux plus élevés de troubles invalidants connexes comme les troubles d’anxiété, de dépression et de toxicomanie. Les enfants atteints de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité sont jusqu’à trois fois plus susceptibles que d’autres enfants de consommer ou d’abuser de substances telles que la nicotine, la cocaïne et la marijuana. Le TDAH est lié à l’abus d’alcool à l’âge adulte.

  • Le TDAH augmente l’utilisation des services de santé par les membres de la famille, de même que par la personne atteinte d’un TDAH.

  • Les travailleurs atteints d’un TDAH sont plus susceptibles d’entrer sur le marché du travail en tant que travailleurs non qualifiés ou spécialisés.

  • Ils sont plus susceptibles d’entrer sur le marché du travail en tant que travailleurs non qualifiés ou spécialisés; d’avoir des périodes de chômage plus longues; d’être mis à pied; de changer d’emploi plus souvent et de gagner beaucoup moins d’argent pendant leur vie.

  • Ils dépendent plus de l’aide sociale que la moyenne et par conséquent, paient moins d’impôts.

  • Les symptômes du TDAH peuvent entraîner une mauvaise performance au travail et un taux d’absentéisme plus élevé que chez leurs pairs qui n’en sont pas atteints d’un TDAH; ils mènent aussi à une situation professionnelle de niveau inférieur et à moins de satisfaction au travail.

  • Les élèves atteints d’un TDAH sont plus susceptibles de produire des niveaux de rendement scolaire inférieurs, de faire l’objet de mesures disciplinaires, de redoubler, d’avoir recourt à une éducation spécialisée et de passer plus d’années en éducation spécialisée.

  • Les élèves atteints d’un TDAH sont plus 2.7 fois susceptibles de décrocher au secondaire leurs pairs qui n’en sont pas atteints d’un TDAH.

  • Les coûts socioéconomiques liés à l’augmentation du taux de décrochage scolaire sont énormes, estimés à environ 399 000 US $ tout au long de la vie de l’individu.

  • Les taux d’incidence du TDAH sont beaucoup plus élevés dans la population carcérale que dans la population en général.

Votre député provincial ou fédéral – Re: Éducation

Un modèle de lettre à votre représentant législatif en Ontario, Québec et Colombie-Britannique:

Date

Madame ou monsieur X,
député provincial, Toronto suite 402,
Queen’s Park Toronto, ON  1A1 A1A

Chère madame X ou Cher monsieur X,

Je fais partie de votre électorat et je vous écris (en option: pour demander une rencontre) pour discuter d’un sujet qui est d’une grande préoccupation pour ma famille. Mon fils Chris, un étudiant de troisième année à l’école publique, a un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Comme tout parent, je désire que Chris réussisse au meilleur de son potentiel à l’école, mais son TDAH nuit à son rendement scolaire. Le TDAH est un trouble neurobiologique, une maladie du système nerveux et est le trouble de santé mentale le plus souvent diagnostiqué chez les enfants. On estime qu’il y a au moins un à deux enfants avec un TDAH dans chaque classe, dont mon fils.

(C-B et Québec)

Notre école et la commission scolaire insistent sur le fait que le diagnostic d’un TDAH et ses répercussions ne se qualifient pas mon fils pour recevoir l’aide pédagogique spécialisée dont il a besoin pour atteindre son plein potentiel à l’école. Cela signifie que notre fils ne peut pas recevoir les accommodements scolaires dont il a besoin. Il n’a pas le droit d’obtenir les accommodements nécessaires vu ses difficultés d’apprentissage.

(Ontario)

Malgré que le ministère de l’Éducation a développé un mémorandum sur le sujet d’élèves d’exception/en difficulté, http://www.edu.gov.on.ca/eng/general/elemsec/speced/2011CategoryException.pdf, notre école et la commission scolaire insistent sur le fait que le diagnostic d’un TDAH et ses répercussions ne se qualifient pas mon fils pour recevoir l’aide pédagogique spécialisée dont il a besoin pour atteindre son plein potentiel à l’école. Il n’a pas le droit d’obtenir les accommodements nécessaires vu ses difficultés d’apprentissage. L’école exige qu’une évaluation psychopédagogique de Chris soit effectuée afin de démontrer que le TDAH nuit à son apprentissage, même si cela est évident chaque jour. Cette évaluation coûte des milliers de dollars que nous n’avons pas.

(Ou, l’école n’accepte pas notre évaluation psychopédagogique privée qui démontre clairement que le TDAH de Chris nuit à son apprentissage.)

Nous, parents d’enfants d’âge scolaire atteints d’un TDAH, avons grandement besoin de votre soutien et de votre aide. Je vous ai également joint des documents supplémentaires pour votre information.

Je vais également téléphoner à votre bureau (en option: demander une rencontre). En attendant, si vous souhaitez de plus amples renseignements ou pour me parler, n’hésitez pas à m’appeler au 416-555-5555.

Mes sincères salutations,
~ Votre signature ~
~~~

Un modèle de lettre à votre représentant législatif autre qu’en Ontario, Québec et Colombie-Britannique:

Date

Madame ou monsieur X,
député provincial, Toronto suite 402,
Queen’s Park Toronto, ON  1A1 A1A

Chère madame X ou Cher monsieur X,

Je fais partie de votre électorat et je vous écris (en option: pour demander une rencontre) pour discuter d’un sujet qui est d’une grande préoccupation pour ma famille. Mon fils Chris, un étudiant de troisième année à l’école publique, a un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Comme tout parent, je désire que Chris réussisse au meilleur de son potentiel à l’école, mais son TDAH nuit à son rendement scolaire. Le TDAH est un trouble neurobiologique, une maladie du système nerveux et est le trouble de santé mentale le plus souvent diagnostiqué chez les enfants. On estime qu’il y a au moins un à deux enfants avec un TDAH dans chaque classe, dont mon fils.

Bien que l’école se plaigne sans cesse que Chris ne termine pas son travail et prend du retard dans ses études, ils refusent de mettre en œuvre le plan d’enseignement individualisé pour lequel nous nous sommes autant battus à développer. Les enseignants de mon fils le traitent comme un «enfant à problème» plutôt que d’un enfant qui a un diagnostic médical. Nous sommes très frustrés par l’absence de connaissances sur le TDAH des enseignants, connaissances nécessaires pour savoir comment travailler avec Chris. Les enseignants qui sont familiers avec le TDAH se plaignent fréquemment que le système éducatif ne leur permet pas de donner à Chris le soutien dont il a besoin.

Nous, parents d’enfants d’âge scolaire atteints d’un TDAH, avons grandement besoin de votre soutien et de votre aide. Je vous ai également joint des documents supplémentaires pour votre information.

Je vais également téléphoner à votre bureau (en option: demander une rencontre). En attendant, si vous souhaitez de plus amples renseignements ou pour me parler, n’hésitez pas à m’appeler au 416-555-5555.

Mes sincères salutations,
~ Votre signature ~
~~~

Votre député provincial ou fédéral – Re: Médicaments (l’accessibilité à des médicaments à longue durée pour un TDAH varie selon les provinces)

Pour plus amples renseignements sur la couverture des médicaments par chaque province, veuillez consulter http://www.caddac.ca/cms/CADDAC_pdf/ProvincialMedicationcoverage1.pdf.

Un modèle de lettre à votre représentant législatif:

Date

Madame ou monsieur X,
député provincial, Toronto suite 402,
Queen’s Park Toronto, ON  1A1 A1A

Chère madame X ou Cher monsieur X,

Je fais partie de votre électorat et je vous écris (en option: pour demander une rencontre) pour discuter d’un sujet qui est d’une grande préoccupation pour ma famille. Mon fils Chris, un étudiant de troisième année à l’école publique, a un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Comme tout parent, je désire que Chris réussisse au meilleur de son potentiel à l’école, mais son TDAH nuit à son rendement scolaire.

Le TDAH est un trouble neurobiologique, une maladie du système nerveux et est le trouble de santé mentale le plus souvent diagnostiqué chez les enfants. On estime qu’il y a au moins un à deux enfants avec un TDAH dans chaque classe, dont mon fils.

En raison de nos faibles revenus et de ne pas avoir une assurance privée, Chris bénéficie de l’assurance médicaments publique par laquelle il a accès seulement à des médicaments à dose multiple ou à courte durée d’action pour son TDAH qui peuvent aider, mais qui sont grandement difficiles à administrer deux à trois fois par jour.

À chaque jour, Chris doit quitter la classe et recevoir ses médicaments au bureau du directeur, ce qui provoque une grande frustration chez lui en raison de la stigmatisation. Aucun enfant ne devrait se sentir isolé ou différent des autres, en particulier pour les médicaments dont il a besoin pour réussir.

Avoir accès à des médicaments à longue durée d’action permettra également à Chris d’avoir une journée plus stable, sans que les effets de son traitement s’estompent, atténuant les comportements perturbateurs et améliorant son attention afin qu’il puisse mieux apprendre.

Malheureusement, à moins que le ministère de la Santé (ou substituer avec le nom du ministère compétent dans votre province) permet l’accès aux médicaments à longue durée d’action pour le TDAH dans le régime public d’assurance médicaments, les étudiants comme Chris n’atteindront pas leur plein potentiel académique, professionnel et personnel.

Nous sollicitons votre aide pour faciliter les changements nécessaires pour permettre aux étudiants comme Chris à atteindre leur plein potentiel et à devenir des membres estimés de notre société.

Nous, parents d’enfants d’âge scolaire atteints d’un TDAH, avons grandement besoin de votre soutien et de votre aide. Je vous ai également joint des documents supplémentaires pour votre information.

Je vais également téléphoner à votre bureau (en option: demander une rencontre). En attendant, si vous souhaitez de plus amples renseignements ou pour me parler, n’hésitez pas à m’appeler au 416-555-5555.

Mes sincères salutations,
~ Votre signature ~
~~~